Dangers sur Internet

Imprimer

Dangers sur internet

Informations confidentielles, virus, spam, pourriels

  • Attention à vos informations confidentielles
  • Virus, Spam, Pourriels...à connaître

Internet est à la fois un outil formidable et une source inépuisable de dangers pour vos données personnelles. Voici une liste des risques qui vous guettent et nos recommandations pour naviguer sereinement !

Phishing
  • De quoi s'agit-il ?
Le phishing, appelé filoutage en français ou encore hameçonnage en québécois, est une technique qui consiste à dérober des informations confidentielles en abusant de votre crédulité.
Le plus souvent, une tentative de phishing se présente sous la forme d’un mail que vous recevez de la part d’un expéditeur qui se fait passer pour B*capital , en reprenant sa charte graphique et ses logos, pour vous faire cliquer sur un lien contenu dans le message. Ce lien, au lieu de vous diriger vers le véritable site de B*capital , vous connecte à un site pirate et vous invite à fournir vos informations confidentielles, telles que vos mots de passe, numéros de compte, numéros de carte bleue etc… Les pirates récupèrent ainsi ces informations pour les utiliser de façon frauduleuse.

Voir un exemple de Phishing.

  • Comment s'en prémunir ?
- Lorsque vous recevez un mail prétendument envoyé par B*capital qui vous invite, pour quelque raison que ce soit, à vous connecter sur son site, ne cliquez pas sur le lien inclus dans le message, mais rendez-vous plutôt sur le site en tapant l’adresse habituelle dans votre navigateur.
- Si la forme du mail vous semble anormale : des fautes d’orthographe, tournures de phrases insolites, caractères issus d’alphabets étrangers, problèmes d’images qui ne s’affichent pas, demande urgente de renseignements confidentiels, c’est que vous êtes face à une tentative de phishing. De façon générale, B*capital ne vous demandera jamais par mail ou par téléphone des informations confidentielles.
- Vérifiez toujours que vous êtes sur le véritable site de B*capital , en notant l’adresse exacte et la présence du cadenas de sécurité :



Attention ! La présence du cadenas n’implique pas avec certitude que vous êtes sur un site sécurisé ! L’emplacement de celui-ci est très important. En effet, sur l’image ci-dessus, il aurait suffi à un individu mal intentionné de remplacer l’image à gauche de l’adresse par celle d’un cadenas pour essayer de vous tromper. Or, sur Internet Explorer, le cadenas est à droite (entouré en rouge). Renseignez-vous sur les spécificités de votre navigateur internet, et notamment l’emplacement du cadenas.
- Utilisez les fonctions anti-phishing de votre navigateur : ce module parfois implémenté vous informe que le site sur lequel vous vous rendez a déjà été détecté comme un site contrefait. Si une telle alerte apparaît, quittez immédiatement la page que vous tentiez d’afficher.


  • Que faire si c'est trop tard ?
- Si vous avez fourni vos codes d’accès (identifiant et mot de passe) à un site contrefait suite à une tentative de phishing, appelez immédiatement votre conseiller pour l’informer de la situation et voir avec lui la procédure à suivre. Si vous êtes dans l’incapacité de le faire, changez impérativement votre mot de passe sur votre espace client.
- Pensez à contrôler les derniers mouvements effectués sur l’ensemble de vos comptes afin de déterminer si vous en êtes à l’origine. En cas de mouvement suspect, joignez immédiatement votre Conseiller B*capital pour l’informer de la situation.


  • À retenir
- B*capital ne vous demandera jamais par mail ou par téléphone des informations confidentielles.
- Si un mail vous demande de fournir vos codes d’accès, ne cliquez surtout pas sur le lien inclus dans le message, et supprimez-le.

Virus/Vers
  • De quoi s'agit-il ?
Les virus et les vers sont plus généralement des malwares, ou logiciels malicieux en français. Les moyens d’infection de votre ordinateur sont très nombreux :
- Navigation sur des sites douteux,
- Connexion à internet avec un ordinateur dont les système d’exploitation, navigateur, anti-virus et pare-feu ne sont pas mis à jour régulièrement,
- Ouverture d’un programme infecté (notamment les .exe téléchargés sur internet),
- Connexion de périphériques amovibles infectés (clé USB, disquette, CD, DVD de données).
Une fois sur votre poste, les virus et les vers vont se mettre en fonctionnement de façon totalement invisible pour vous, parfois après une longue période d’inactivité. Leurs effets sont nombreux : prise de contrôle de votre ordinateur, vol de données confidentielles, envoi de mails non désirés (spams), chantage par la paralysie de votre système d’exploitation, destruction de tous vos fichiers, diffusion de messages publicitaires etc…


  • Comment s'en prémunir ?
- Il n’existe malheureusement pas de protection absolue contre les virus et les vers, puisque ceux-ci évoluent en permanence. Ainsi, il est indispensable de posséder un anti-virus et un pare-feu à la fois fonctionnels et mis à jour le plus régulièrement possible. De plus, mettez à jour votre système d’exploitation et votre navigateur internet.
- De façon générale, ne vous rendez pas sur des sites qui ne vous inspirent pas confiance, n’ouvrez des pièces jointes de mail que si vous êtes sûr de leur expéditeur et de leur contenu. Si vous avez téléchargé un programme, scannez-le à l’aide de votre anti-virus avant de l’exécuter.
- Pensez à contrôler les derniers mouvements effectués sur l’ensemble de vos comptes afin de déterminer si vous en êtes à l’origine. En cas de mouvement suspect, joignez immédiatement votre Conseiller B*capital pour l’informer de la situation.



  • Que faire si c'est trop tard ?
Si vous êtes victime de l’un des nombreux effets indésirables énoncés ci-dessus, vous êtes très certainement infecté par un virus informatique ou un ver. Dans ce cas,
- Ne vous rendez surtout pas sur votre espace client B*capital ! En effet, le logiciel malicieux pourrait vous dérober vos informations confidentielles et les transmettre à un individu mal intentionné.
- Si vous l’avez déjà fait, appelez immédiatement votre conseiller pour l’informer de la situation et voir avec lui la procédure à suivre.
- Après avoir scanné votre ordinateur avec votre anti-virus et détruit le fichier infecté, vous pourrez changer de mot de passe.
- Surveillez très régulièrement les mouvements sur votre compte pour vérifier qu’aucune opération suspecte n’a été engagée. Si tel était le cas, contactez immédiatement votre conseiller B*capital.



  • À retenir
- Ne naviguez sur internet que si vous possédez un système d’exploitation, un navigateur internet, un anti-virus et un pare-feu à jour,
- Ne vous rendez pas sur des sites qui vous semblent suspects,
- Téléchargez des programmes ou des pièces jointes de mails uniquement si vous êtes certain de leur contenu. Dans le cas contraire, scannez-les avec votre anti-virus avant de les exécuter.
Spam
  • De quoi s’agit-il ?
Les spams, ou pourriels en français, sont des messages électroniques non sollicités. Leurs buts sont variés :
- vanter les mérites d’un produit, souvent de luxe ou de cosmétique, et la plupart du temps contrefait,
- vous apporter de fausses informations (hoax en anglais) ou des histoires touchantes pour vous demander ensuite des financements ou de transférer le mail à tous vos contacts,
- vous diriger vers un site contrefait qui vous demande des informations confidentielles (voir phishing),
- vous faire télécharger une pièce jointe, infectée par un virus.



  • Comment s’en prémunir ?
- La première des protections est de ne transmettre son adresse mail qu’à votre entourage et aux sites de confiance. En effet, c’est lorsque vous l’écrivez en clair sur un site (un forum ou une petite annonce par exemple) qu’elle peut se retrouver détectée par un robot dont le but est de créer les listes de diffusion de spams.
- Les services de boîte mails (outlook, gmail, hotmail…) incluent de plus en plus des protections très efficaces contre le spam. De plus, si vous recevez un message que vous n’avez pas sollicité, vous pouvez le spécifier et les prochains mails de cet expéditeur iront directement dans votre dossier « spams ».



  • Que faire si c’est trop tard ?
- Les spams sont la plupart du temps très facilement identifiables : expéditeur inconnu, fautes d’orthographe ou langue anglaise, publicité pour un produit. Ainsi, lisez toujours l’objet de vos courriels avant de les ouvrir, et supprimez directement les spams. En effet, les ouvrir pourrait installer un virus sur votre ordinateur !
- La plupart du temps, il existe un lien en bas du mail pour « se désinscrire de la liste de diffusion » ou « se désabonner ». Si vous connaissez l’expéditeur du courriel, vous pouvez cliquer sur ce lien. Si ce n’est pas le cas, ne cliquez surtout pas ! En effet, ceci validerait définitivement l’existence de votre adresse de messagerie et vous recevriez encore plus de spams !



  • À retenir
- N’écrivez pas votre adresse mail en clair sur un site auquel vous ne faîtes pas confiance,
- En cas de réception d’un spam dans votre boîte mail, supprimez-le sans l’ouvrir.
Spyware
  • De quoi s'agit-il ?
Un spyware, ou logiciel espion, est un malware dont le but est de collecter et transmettre toutes vos informations confidentielles à des tiers, souvent des individus mal intentionnés qui ont l'intention de les utiliser à votre insu ou de les revendre. Il s'installe de façon invisible sur votre ordinateur, et peut rester en sommeil un certain temps avant d'agir contre vous. Vous verrez alors des fenêtres publicitaires s'ouvrir à votre insu sur votre écran d'ordinateur.



  • Comment s'en prémunir ?
- Il n'existe malheureusement pas de protection absolue contre les spywares, puisque ceux-ci évoluent en permanence. Ainsi, il est indispensable de posséder un anti-virus et un pare-feu à la fois fonctionnels et mis à jour le plus régulièrement possible. De plus, mettez à jour votre système d'exploitation et votre navigateur internet.
- De façon générale, ne vous rendez pas sur des sites qui ne vous inspirent pas confiance, n'ouvrez des pièces jointes de mail que si vous êtes sûr de leur expéditeur et de leur contenu. Si vous avez téléchargé un programme, scannez-le à l'aide de votre anti-virus avant de l'exécuter.



  • Que faire si c'est trop tard ?
Si vous êtes victime de l’un des effets indésirables énoncés ci-dessus, vous êtes très certainement infecté par un spyware. Dans ce cas,
- Ne vous rendez surtout pas sur votre espace client B*capital ! En effet, le logiciel malicieux pourrait vous dérober vos informations confidentielles et les transmettre à un individu mal intentionné.
- Si vous l’avez déjà fait, appelez immédiatement votre conseiller pour l’informer de la situation et voir avec lui la procédure à suivre.
- Après avoir scanné votre ordinateur avec votre anti-virus et détruit le fichier infecté, vous pourrez changer de mot de passe.
- Surveillez très régulièrement les mouvements sur votre compte pour vérifier qu’aucune opération suspecte n’a été engagée. Si tel était le cas, contactez immédiatement votre conseiller B*capital.



  • À retenir
- Ne naviguez sur internet que si vous possédez un système d'exploitation, un navigateur internet, un anti-virus et un pare-feu à jour,
- Ne vous rendez pas sur des sites qui vous semblent suspects,
- Téléchargez des programmes ou des pièces jointes de mails uniquement si vous êtes certain de leur contenu. Dans le cas contraire, scannez-les avec votre anti-virus avant de les exécuter.

Cheval de Troie
  • De quoi s'agit-il ?
Le cheval de Troie est un type de malware (comme les virus informatiques) qui s'attaque spécifiquement aux informations contenues dans votre ordinateur, en les détournant, les diffusant ou les détruisant.



  • Comment s'en prémunir ?
- Il n'existe malheureusement pas de protection absolue contre les chevaux de Troie, puisque ceux-ci évoluent en permanence. Ainsi, il est indispensable de posséder un anti-virus et un pare-feu à la fois fonctionnels et mis à jour le plus régulièrement possible. De plus, mettez à jour votre système d'exploitation et votre navigateur internet.
- De façon générale, ne vous rendez pas sur des sites qui ne vous inspirent pas confiance, n'ouvrez des pièces jointes de mail que si vous êtes sûr de leur expéditeur et de leur contenu. Si vous avez téléchargé un programme, scannez-le à l'aide de votre anti-virus avant de l'exécuter.
- Pensez à contrôler les derniers mouvements effectués sur l'ensemble de vos comptes afin de déterminer si vous en êtes à l'origine. En cas de mouvement suspect, joignez immédiatement votre Conseiller B*capital pour l'informer de la situation.



  • Que faire si c'est trop tard ?
Si vous êtes victime de l’un des effets indésirables énoncés ci-dessus, vous êtes très certainement infecté par un malware, qui peut être un cheval de Troie. Dans ce cas,
- Ne vous rendez surtout pas sur votre espace client B*capital ! En effet, le logiciel malicieux pourrait vous dérober vos informations confidentielles et les transmettre à un individu mal intentionné.
- Si vous l’avez déjà fait, appelez immédiatement votre conseiller pour l’informer de la situation et voir avec lui la procédure à suivre.
- Après avoir scanné votre ordinateur avec votre anti-virus et détruit le fichier infecté, vous pourrez changer de mot de passe.
- Surveillez très régulièrement les mouvements sur votre compte pour vérifier qu’aucune opération suspecte n’a été engagée. Si tel était le cas, contactez immédiatement votre conseiller B*capital .



  • À retenir
- Ne naviguez sur internet que si vous possédez un système d'exploitation, un navigateur internet, un anti-virus et un pare-feu à jour,
- Ne vous rendez pas sur des sites qui vous semblent suspects,
- Téléchargez des programmes ou des pièces jointes de mails uniquement si vous êtes certain de leur contenu. Dans le cas contraire, scannez-les avec votre anti-virus avant de les exécuter.
Pharming
  • De quoi s'agit-il ?
Le pharming est une technique de détournement de site : l'adresse que vous tapez dans votre navigateur est correcte mais vous êtes dirigé vers un site pirate. Ceci est rendu possible à l'aide de deux procédés :
- Le détournement des bases de données des fournisseurs d'accès à internet,
- L'installation d'un malware sur votre ordinateur.
Le but de cette attaque est identique à celui du phishing : vous dérober des informations confidentielles, que vous donnez à un site contrefait.



  • Comment s'en prémunir ?
- Il n’existe malheureusement pas de protection absolue contre le pharming. Il est indispensable de posséder un anti-virus et un pare-feu à la fois fonctionnels et mis à jour le plus régulièrement possible. De plus, mettez à jour votre système d’exploitation et votre navigateur internet.
- Vérifiez toujours que vous êtes sur le véritable site de B*capital , en notant l’adresse exacte et la présence du cadenas de sécurité :



Attention ! La présence du cadenas n’implique pas avec certitude que vous êtes sur un site sécurisé ! L’emplacement de celui-ci est très important. En effet, sur l’image ci-dessus, il aurait suffi à un individu mal intentionné de remplacer l’image à gauche de l’adresse par celle d’un cadenas pour essayer de vous tromper. Or, sur Internet Explorer, le cadenas est à droite (entouré en rouge). Renseignez-vous sur les spécificités de votre navigateur internet, et notamment l’emplacement du cadenas.
- Utilisez les fonctions anti-phishing de votre navigateur : ce module parfois implémenté vous informe que le site sur lequel vous vous rendez a déjà été détecté comme un site contrefait. Si une telle alerte apparaît, quittez immédiatement la page que vous tentiez d’afficher.



  • Que faire si c'est trop tard ?
- Si vous avez fourni vos codes d’accès (identifiant et mot de passe) à un site contrefait suite à une tentative de phishing, contactez immédiatement votre conseiller pour l’informer de la situation et voir avec lui la procédure à suivre.
- Pensez à contrôler les derniers mouvements effectués sur l’ensemble de vos comptes afin de déterminer si vous en êtes à l’origine. En cas de mouvement suspect, joignez immédiatement votre Conseiller B*capital pour l’informer de la situation.



  • À retenir
- Vérifiez toujours que le site sur lequel vous êtes dirigé est le véritable site et non une contrefaçon à l'aide des indices décrits ci-dessus : présence d'un cadenas au bon emplacement, validité du certificat, aspect général si vous connaissez déjà le site,
- Mettez régulièrement à jour vos anti-virus et pare-feu, qui sauront vous protéger des malwares.